Choisir ce que nous allons penser et qui nous allons être

Choisir ce que nous allons penser et qui nous allons être

Au vu du succès de certaines plateformes comme Netflix ou Spotify, je me dis que nous aimons tout simplement choisir ce que nous allons regarder ou écouter !

Lors d'une étude benchmark (étude comparative de l'existant) dans le cadre de mon travail (en tant qu'UX Designer), j'ai pu confirmer que Netflix prenait petit à petit la place de nos chaînes de télévision dans certains foyers français.

Il est vrai qu'au lieu de subir un programme prévu pour l'heure et le jour, une plateforme comme Netflix nous laisse beaucoup plus de liberté !

Nous pouvons choisir le contenu que nous allons regarder ou écouter, mais aussi choisir le moment !  😍

Cependant, choisir ne signifie pas chercher ! Car très peu de personnes ont envie de passer du temps à trouver le bon contenu !

Les utilisateurs de Netflix déclaraient lors de l'étude que s'ils ne trouvaient pas le film ou la série qui leur allait bien après 5 à 10 min, ils quittaient la plateforme !

Pour faciliter la recherche (et aussi un peu pour garder leurs clients 😉) les plateformes répondent à ce besoin de trouver rapidement le contenu qui nous correspond en l'organisant, le catégorisant et en ajoutant des algorithmes (ces éléments qui permettent de deviner ce que tu vas aimer en fonction de tes utilisations précédentes de la plateforme).

La loi de Laborit explique bien notre comportement : nous faisons plus facilement des actions qui nous demandent moins d'effort et qui nous procurent de la satisfaction rapidement. Alors, pourquoi se mettre à chercher alors que tout est à portée de main ?

En effet, qui à la fin de la journée a envie de chercher pendant longtemps un film ou une série ?

C'est une réalité, mais elle a des conséquences...

Avec les réseaux sociaux, les podcasts, YouTube ou encore les newsletters, tu peux trouver tellement de contenu facilement... Il est impossible de tout visionner, lire ou écouter.

À première vue, cela parait génial, tout le contenu vient à nous ! Cela permet de découvrir beaucoup de choses ! 😍

Je suis d'accord ! Cependant, notre pensée et notre comportement évoluent en fonction de qui nous rencontrons et ce que nous consommons. Ainsi, si on ne lit, regarde ou écoute que du contenu qui nous est poussé, nous ne contrôlons plus vraiment ce que nous allons penser et donc d'une certaine manière ce que nous allons devenir.

Tout ce que nous consommons influence en permanence notre pensée et notre comportement. Les contenus poussés par les autres sur les réseaux sociaux, les algorithmes qui nous proposent du contenu que nous devrions aimer, la publicité...

Au bout du compte, ton temps d'attention (qui a ses limites) est pris petit à petit par de l'information et du contenu qui n'est peut-être pas la meilleure pour toi à l'instant T. Vu comme cela, ce n'est plus si génial je trouve. 🤔

Finalement, ce que tu penses, ce que tu consommes... Est-ce vraiment ta volonté ? Est-ce vraiment ta pensée à toi ? Ne serions-nous pas en pilote automatique à consommer les contenus poussés par les autres ?

Bref, on se retrouve avec beaucoup trop de contenu, on ne sait plus trop comment s'y prendre pour trouver le meilleur. Les plateformes qui nous aident à faire des choix nous permettent de découvrir beaucoup de choses qu'on n'aurait sans doute pas découvertes autrement. Mais je pense sincèrement que se limiter à cela nous empêche de penser librement.

Et surtout, il y a du très très bon contenu sur internet, mais il est parfois caché par la masse !

Il y a tellement de bruit qu'on n'entend plus la musique...

Cette quantité de contenu peut aussi mener vers des comportements de consommation sans aller au bout des choses. Il existe un terme en japonais qui exprime cette façon de consommer :

積ん読・つんどく (Tsundoku) signifie le fait d'entasser des livres à lire plus tard.

Qui n'a pas mis de côté des articles de blog pour lire plus tard ? Qui n'a pas des livres qu'il n'a jamais lus ? Qui entasse les podcasts qu'il n'écoutera jamais ? Ou encore qui n'a pas laissé un onglet ouvert pour se rappeler qu'il souhaite lire un article, regarder une vidéo pour plus tard ?

Tous ces comportements sont normaux ! Face à la quantité de contenu disponible et face aux différentes plateformes pour les diffuser, on se sent parfois ou même souvent dépassés.

Ce ne sera pas possible, on ne pourra pas tout lire, écouter ou regarder...

On peut décider de reprendre les rênes ! Penser, vivre des moments qui ont du sens pour nous et pas spécialement pour les autres. On peut décider de ne pas se laisser dicter notre temps, notre comportement ou notre pensée 😃

Faire ce choix est déjà une première façon de répondre à cette problématique, car en étant en pleine conscience par rapport à notre consommation, nous ne pouvons déjà que faire mieux. En effet, en étant plus conscient de nos choix de lecture, vidéo, podcast, nous nous laissons moins distraire et pouvons aller plus facilement au bout des choses tout en retenant également plus.

Connaitre la valeur de notre temps est également une très bonne technique pour en prendre plus soin. En regardant combien nous facturons (pour les indépendants) ou en regardant notre fiche de salaire, nous pouvons observer pour combien d'argent nous sommes d'accord de travailler. Alors pour une heure de notre temps, sommes-nous d'accord de consommer CE contenu ? Nous apporte-t-il suffisamment de valeur ? Ou un autre nous en apporterait plus ?

Notre temps d'attention a une valeur très importante pour la personne qui a créé le contenu, sommes-nous d'accord de lui donner ? Son contenu est-il suffisamment pertinent pour nous ?

Enfin, quelques outils répondent d'une certaine manière à cette problématique. Ils permettent de filtrer les contenus selon nous et ainsi rendre le choix moins difficile.

  • Mailbrew & Feedly qui rassemblent à un endroit tout le contenu que tu as choisi de suivre
  • Stoopinbox (qui place toutes tes Newsletters à un seul endroit et surtout les sorts de ta boite mail)
  • Pocket qui te permet de sauvegarder pour plus tard
  • ...

Il est impossible de tout lire, écouter, regarder et ce n'est pas grave. La FOMO (fear of missing out) ne doit pas nous guider, il faut juste accepter que nous ne consommions jamais tout. Par contre, il est possible de choisir du bon contenu pour nous 😉

Sur les réseaux sociaux, c'est pareil ! Nous avons commencé avec Facebook où pour suivre quelqu'un, il faut être amis mutuels. Mais nous pouvons ne pas, ne plus suivre tout le monde sur Twitter, Instagram et même LinkedIn.

Plus nous suivons du monde, du contenu, moins nous voyons les informations des personnes ou entreprises qui nous apportent de la valeur.

Si tu n'as pas envie de te désabonner de personnes, tu peux ne plus les suivre (elles n'apparaitront juste plus dans ton fil d'actualité). Une autre solution peut être d'avoir un deuxième compte sur ton réseau social préféré et t'abonner à des comptes qui t'apportent vraiment de la valeur.

Dans tous les cas, que ce soit au niveau des réseaux sociaux ou des outils pour voir du bon contenu, il est nécessaire de faire le ménage régulièrement. C'est-à-dire supprimer ou ne plus suivre les comptes, les contenus qui n'apportent pas suffisamment de valeur pour laisser la place à d'autres contenus qui méritent plus d'attention.

Tu l'auras compris, il y a de nouvelles habitudes à prendre et d'autres à changer pour prendre le contrôle de notre temps, choisir comment nous souhaitons influencer notre pensée et donc notre futur.

Personnellement, j'ai, en plus des techniques que j'ai données plus haut, arrêté de vouloir remplir le moindre petit moment par du contenu, car ces moments sont, pour moi, destinés à autre chose. Ils sont courts et peuvent me permettre de souffler, avoir des idées, réfléchir ou simplement arrêter de penser.

Quand je consomme du contenu, je me laisse le temps de digérer l'information pour développer ma pensée au lieu de consommer la pensée des autres en permanence. Avoir des moments sans téléphone avec des amis ou seule sont, pour moi, indispensables. Je commence d'ailleurs ma première heure après le réveil sans téléphone 😃  (j'en parle dans un de mes posts Instagram).

Finalement, internet, le smartphone sont de super évolutions qui nous apportent énormément de valeur ! Mais comme pour beaucoup de choses, il faut arriver à les utiliser et ne pas se faire utiliser...

Merci à Valentin Decker pour sa relecture 😃